Entretenir son parquet

Comment bien entretenir son parquet, soi-même !

Depuis toujours, le parquet recouvre les sols de nos intérieurs pour le plus grand plaisir de tous. Ses multiples facettes en finition et en style n’ont pas fini de nous séduire ! Toutefois, le parquet, c’est aussi un entretien régulier contraignant pour certains et primordial pour d’autres. Entretenir son parquet soi-même représente un gain d’argent et l’assurance d’un travail minutieux, en fonction de la nature de votre parquet, l’entretien peut varier et nous allons, étape par étape, vous guider pour savoir comment redonner vie à votre noble parquet, vous-même.

Une texture de parquet brun

Quelques règles simples pour entretenir votre parquet

Il n’est pas rare de devoir nettoyer en profondeur son parquet au moins une fois par an, vous pouvez alléger ce rituel en respectant quelques règles de base comme ; les patins sous les pieds des meubles et des chaises pour éviter l’usure et les rayures, les chaussures qu’il est préférable d’enlever, le nettoyage des tâches sans attendre, les bons produits adaptés à votre type de parquet. Rien de très pertinent dans ces règles, mais les bons gestes répétés quotidiennement vous soulageront d’un entretien difficile et long, de votre parquet.

 

L’essentiel, c’est le nettoyage

Le nettoyage représente une base essentielle pour un entretien parfait et l’aspirateur est le meilleur allié que vous ayez pour ce dépoussiérage en profondeur. Les chiffons microfibres légèrement humidifiés offrent un résultat net et immédiat et si votre parquet n’a pas été entretenu depuis plusieurs années, utilisez une brosse spécial bois et du savon noir. Votre parquet est taché avec de l’encre ou du stylo, frottez du jus de citron dessus, un bon rinçage et un séchage viendront à bout des tâches les plus rebelles.

Pour de la moisissure, qui s’est installée par endroits, servez-vous d’une éponge et d’un savon de Marseille. Les tâches d’huile sur un parquet se résorbent avec les mêmes produits que l’on utilise sur des vêtements, de la terre de Sommières ou du talc. Vous saupoudrez la terre de Sommières ou le talc sur la tâche en couche suffisante pour que la tâche disparaisse entièrement et vous laissez reposer une nuit où vous passez le fer à repasser bien chaud sur la terre de Sommières en glissant une feuille d’essuie-tout dessous et le tour est joué !

Un salon de thé avec des fauteuils à carreaux et un parquet au sol

Les différents entretiens en fonction du parquet

Le parquet vitrifié résiste bien au temps et aux agressions, l’entretien consiste à le dépoussiérer avec un aspirateur et le lavage est préconisé avec un produit adapté au parquet vitrifié pour ne pas endommager la couche de vernis. Le parquet huilé est plus délicat à entretenir, puisque c’est l’huile qui protège des tâches et privilégiez un balai à franges humides plutôt que l’aspirateur. Le parquet ciré, quant à lui, reste fragile. Un nettoyage au balai ou à l’aspirateur est possible et si celui-ci est tâché, un ponçage léger avec un grain fin vous donnera le meilleur résultat.