Quel parquet choisir ?

Les différents types de finition pour parquet

Quelle que soit la nature de votre parquet, tous ont besoin d’un traitement de surface afin de les protéger contre l’usure quotidienne. La finition de votre parquet, vernie, cirée, huilée, protège le bois et donne la touche finale. Les solutions ne manquent pas pour entretenir votre parquet le plus durablement tout en préservant l’environnement et vous-même. La beauté d’un parquet nécessite quelques règles d’entretien, voyons, désormais, les différentes finitions disponibles et leurs avantages.

Une porte d'entrée vitrée en bois, devant un sol de parquet

Le parquet ciré et ses qualités

La cire pour parquet permet de conserver l’aspect naturel du bois en le protégeant des tâches et de l’usure, l’étape de préparation du parquet avant de cirer est cruciale, le décapage, le ponçage et le nettoyage sont des étapes importantes pour le résultat final. Le charme d’un parquet à l’ancienne avec son odeur d’encaustique a ce rendu unique. Seuls, les parquets massifs peuvent être cirés, la cire donne au parquet une patine incomparable tout en nourrissant le bois en profondeur.

 En savoir plus sur le parquet ciré

Le parquet huilé et ses atouts

Le parquet huilé est en première ligne des nouvelles tendances, l’huile met en valeur l’aspect naturel du bois et le sublime pour un résultat brut et très doux au toucher. L’application n’est pas compliquée, cependant, l’utilisation quotidienne d’un parquet huilé s’avère parfois contraignante. Ce type de finition vous permet de conserver le caractère authentique du bois et l’huile végétale 100 % naturelle vous permet de respecter l’environnement. Des dégâts irrécupérables sur un parquet huilé peuvent être réparés à l’instar du parquet vitrifié.

Découvrez tous les atous du parquet huilé

Le parquet vitrifié ou verni et ses avantages

Le parquet vitrifié ou verni possède la même définition, vitrifier un parquet, c’est le vernir. L’objectif d’une vitrification consiste à protéger le bois contre les agressions, l’humidité, l’usure, mais aussi elle participe à l’aspect visuel. Un mode de finition idéal pour les parquets qui subissent de fréquents passages. Toutefois, le parquet vitrifié n’est pas recommandé pour les salles de bains, car le verni empêche le bois de respirer et la stagnation de l’eau risque d’abîmer le film protecteur du plancher. La vitrification n’offre pas le même charme qu’un parquet ciré ou huilé.

 Le parquet vitrifié en détails